Microsoft Clarity, un outil d’analyse qualitative avancé

Microsoft vient d’annoncer une nouvelle très intéressante pour le monde du CRO, un nouvel outil d’analyse qualitative : clarity. Cette nouvelle n’est pas surprenante vu le développement du CRO ces dernières années, notamment avec Google et sa plateforme Google Optimize. Elle va surement enfoncer le clou et évangéliser plus largement que les éditeurs déjà en place (Optimizely, ABTasty, VWO ou Kameleoon).

La promesse est de comprendre le comportement des utilisateurs et notamment de répondre à la question du « pourquoi » un élément pose problème à vos utilisateurs. Microsoft constate que l’Analytics ou d’autres outils ne répondent pas à cette question et je suis partage cet avis !

L’outil d’analyse qualitative propose un système de heatmap et de scrollmap qui collecte les clics, les interactions, les informations saisies ainsi que le niveau de scroll des utilisateurs. Les heatmaps promettent d’être dynamiques et de mettre en évidence des problèmes sur les pages, comme un temps de survol anormal. 

Un système de session recording surprenant

La force de l’outil vient de son module d’enregistrement de session. Il est capable de comprendre un comportement utilisateur et de proposer d’autres enregistrements avec un comportement similaire. Si le résultat est pertinent, la capacité d’analyse sera accélérée dans le cas d’une recherche d’hypothèse d’optimisation par exemple.

Exemple interface Microsft Clarity par Fauveaux Mathieu consultant CRO indépendant.
Interface des enregistrements de sessions de Clarity.

Dans ce domaine, FullStory et LuckyOrange proposent tous les 2 d’analyser des enregistrements vidéo à partir d’un microcomportement utilisateur : un clic sur un élément, une interaction avec filtre, une erreur dans un champ… Le gain de temps est important et l’analyse est bien plus précise qu’avec des enregistrements vidéo segmentables par type de page ou périphériques. Pour enfoncer le clou, cette fonctionnalité est totalement automatisée pour ces 2 outils, là où des solutions bien plus onéreuses en font la promesse… mais uniquement.

L’outil est aussi capable de détecter les comportements suspects à la manière de FullStory. Ce dernier permet de détecter des erreurs dans un formulaire, des « rage-clic », une sortie de site… c’est vraiment efficace !

FullStory détecte les comportements utilisateurs dans les enregistrements de session.

Pour finir, l’outil promet de prendre soin de la confidentialité des données. Par défaut, tous les caractères sont masqués et ne sont pas collectés par l’outil de Microsoft. Son installation est aussi simple et se résume à une ligne de JavaScript.

Une tornade sur le marché ?

Le point le plus surprenant vient du fait que l’outil est gratuit et open source ! Aujourd’hui, un outil de ce type coûte entre 100 € à 10 000 € par mois pour une organisation.

Intégrer cet outil avec une solution Analytics maîtrisée peut-être une solution réellement intéressante. Je pense que cet outil peut rapidement bouleverser le marché, tout comme FullStory et ses innovations.

J’espère vous faire un retour rapide de cette solution et pourquoi pas, la comparer aux autres leaders du marché. 

Devenez expert en CRO !

Découvrez une méthode structurée pour obtenir des résultats visibles pour votre organisation à chaque test A/B !
Copy link